Les oliviers de Négus

Ah, Laurent gaudé est énervant…

Pas un de ses romans qui ne soit magnifiquement écrit, qui ne traduise les pensées les plus intimes des personnages… Non, vraiment je pense à certains autres auteurs contemporains dont les livres nous tombent des mains (je ne donnerai pas de nom…) et je comprends leur jugement agacé.

Mais en attendant, le libraire et le lecteur sourient d’aise une fois la dernière page dégustée. Ainsi va la vie…


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s