Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants

enard-ca583b

1506, Michel-Ange est convié à Constantinople pour y bâtir un pont sur la Corne d’Or. Trop occupé à Rome par l’édification du tombeau de Jules II, il s’apprête à décliner l’offre. Sauf que le projet de Léonard de Vinci vient déjà d’être rejeté. Piqué à vif par cette concurrence et entendant bien triompher de ce rival, Michel-Ange embarque…

Complots politiques, affres de la création, passions que déchaînent ce génie précoce… Une des belles surprises de cette rentrée au titre magnifique!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s