Tedi Papavrami: rencontre autour de la musique et de la traduction.

Nous recevrons vendredi 28 mars à 18h le violoniste albanais Tedi Papavrami pour une rencontre autour de la musique et de la traduction. Violoniste virtuose et traducteur depuis 2000 des oeuvres de Ismail Kadare, Tedi Papavrami raconte dans un ouvrage paru en 2013 chez Robert Laffont « Fugue pour violon seul », son parcours de l’Albanie vers la France, de sa vie avec la musique. Il viendra nous faire découvrir son amour de la littérature ainsi que son cheminement entre deux cultures, pont qui l’a mené vers la traduction.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s