Nous avons dévoré Buvard le premier roman de Julia Kerninon mais nous ne sommes pas les seuls….

Non non il ne s’agit pas d’un article de « Elle », sa plume est aussi belle qu’elle…. Le Matricule des Anges lui consacre une double page et la Cour des grands lui consacre sa soirée du vendredi 21 février. Nous serons très heureux de l’accueillir dès 18h30.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s